Chapitre I : Guerre de tranchés

L'attaque subversive du diable rose aux branchies de la damnation infinie

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

4 commentaires

Gambit a dit :

La nature a horreur du vide… Il fallait la placer celle-là!

28 oct. 2014

Ktulukru a dit :

Il était important de montrer à quel point cette histoire illustrait la philosophie aristotélicienne, parce que malgré toutes les chansons à succès qu'elle a inspirées, personne ne respecte vraiment sa vision d'une nature remplie comme la vessie d'un ivrogne amateur de chou de Bruxelles. Et après forcément, il ne faut pas s'étonner si le monde va mal et que nous recherchons la compagnie de gens à la moralité douteuse, englués dans notre vomi tandis que nous recherchons un sens à ce commentaire… Nan ?

28 oct. 2014

Gambit a dit :

Euh… Quoi???

29 oct. 2014

Ktulukru a dit :

Bah, soit tu ne peux pas apprécier ma réflexion car elle est trop en avance sur son temps (un peu comme le hamburger dans l'antiquité égyptienne), soit je dis n'importe quoi… :D

4 nov. 2014

Poster un commentaire :